jeudi 26 avril 2012

Créer sa pépinière du Végétal




Pour créer sa pépinière ou sa société d'horticulture, il existe aujourd'hui plusieurs possibilités.
Quelles sont ainsi les pistes possibles et les outils pour y parvenir?


Pépinières Cœur Tout Vert.

Via Paysage va tenter d'y répondre de la manière suivante.

Ainsi, un certain nombre d'étapes sont importants voir primordiales à aborder pour tout projet de création d'entreprise. On va ainsi avoir les points suivants :

1/ Commencer par faire un bilan de compétences pour connaître vos atouts et points à améliorer de ce projet de création. Faire un cv bien construit (sans mensonges cette fois...) pourra permettre de visualiser les compétences humaines et professionnelles pour construire le projet. 
Si vous ne passez pas cette étape, revoyez votre copie en tentant de comprendre les points à améliorer avant de poursuivre !

Attention, la création d'une entreprise horticole est soumise au statut agricole. Il faut donc prévoir d'avoir, parmi les porteurs de projets, une ou des personnes diplômées / qualifiées.
Plus d'informations auprès de la FNPHP.

2/ Ensuite, une fois l'idée de création trouvée, allez chercher un maximum d'informations sur la création d'entreprise en général comme sur l'APCE, les CCI... ainsi que propre au secteur d'activité avec la FNPHP ou Végépolys, notamment. Ceci vous permettra de comprendre les rudiments du mécanisme de la création entrepreneuriale.

3/ Etudier son marché potentiel en termes de services et produits à proposer (producteur, éleveur, négociant, vivaces, arbustes, arbres...), le niveau de concurrence, les bassins économiques locaux et leur importance... en établissant une étude de marché
Dans un premier temps, vous pouvez vous renseigner sur les points les plus importants à aborder auprès de l'équipe Via Paysage puis allez chercher des compléments auprès de spécialistes. 
Attention ! L'étude doit se faire avant tout par le futur créateur car c'est lui qui devra connaître au mieux son marché... pour comprendre ses mécanismes économiques.
Baromètre des Pépinières et Horticulteurs 2009 de FranceAgriMer

4/ Il faut statuer sur le modèle juridique que vous allez vouloir adopter. De nombreux existent pour créer sa structure de Paysage. Les principales différences se faisant sur le statut (libéral ou entreprise) puis sur le montant du capital social.

Parmi ces derniers, nous allons ainsi trouver :
- l'auto-entrepreneuriat
- la structure libérale
- l'entreprise individuelle
- l'EARL (ou Exploitation Agricole à responsabilité limitée)
- la SARL (ou société à responsabilité limitée)
- la SA (ou société anonyme)
- la SAS (ou société par actions simplifiées)
- et bien sûr la SCOP (ou Société coopérative participative)...
Les spécificités évoluant sans cesse, il est donc préférable d'aller se renseigner auprès des organismes habilités !

5/ Une fois que l'on a décidé de son outil juridique, il faut maintenant penser à la manière dont on va l'employer ! 
Pour cela, il faut réaliser ce que l'on appelle dans le jargon un "business plan". Ceci est, de manière vulgarisée, une sorte de détermination des ressources entrantes et sortantes de la future structure pour les trois prochaines années à venir.

Cela n'est pas inintéressant, cela va notamment permettre de visualiser les objectifs de rentrée d'argent des mois à venir et d'adapter son projet professionnel.

Il est également important à souligner le fait que votre banquier tout comme votre assureur pro vous demanderont ce document dans le but de voir le professionnalisme et la rigueur de votre projet... et ainsi d'obtenir (ou non!) l'ouverture d'un compte bancaire et une assurance professionnelle dont l'incontournable Responsabilité Civile (ou RC dans le jargon!).

5bis/ A ce moment vient également l'étape de la définition de l'identité et de la culture d'entreprise de l'entreprise. Un nom et des valeurs cardinales du projet devront être définis. Ils permettront de faire parler de lui (le projet) en toute situation. 

Vous devez, comme vos partenaires, vous identifier à cette dénomination. Il sera donc bon de déposer ce nom de marque auprès de l'INPI si l'importance économique de celui-ci sur l'activité économique vous semble cruciale ! N'oubliez pas qu'un nom mal choisi se porte toute une vie, ou presque.
Les 10 étapes du dépôt de marque avec l'INPI

Pensez également à la question du statut juridique et de la gouvernance de votre structure.
Pour des informations pour monter un projet d'esprit coopératif.

6/ Une fois que cela a été fait, il vous faut aller chercher des capitaux pour constituer l'entreprise !
Pour cela, plusieurs solutions s'offrent à vous.
- la première, faire des apports matériels et financiers en propre. Mais cela est généralement peu suffisant pour débuter.
- ensuite, la possibilité d'emprunter auprès de votre entourage.
- et enfin, celles d'emprunter à une banque ou à des investisseurs comme les "business angels".

N'oubliez pas non plus les organismes institutionnels qui peuvent vous fournir des aides sous forme de formations, coaching, matérielles ou financières !

7/ Ensuite viendra le moment de l'immatriculation de la structure... Cela sera la déclaration, l'enregistrement de la société. Un acte de naissance vous sera alors fourni, le kbis !
C'est un extrait de l'enregistrement de votre société au RCS ou Registre du Commerce et des Sociétés que vous devrez avoir très souvent avec vous, d'autant plus à vos débuts pour les formalités administratives.

8/ Enfin, n'oubliez pas de vous inscrire auprès de la Chambre d'Agriculture pour être immatriculé au Service de Protection des Végétaux afin d'obtenir le fameux PPE. Ce PPE, ou Passeport Phytosanitaire Européen, vous permettra de faire circuler et vendre dans l'ensemble de l'Union Européenne un certain nombre d'espèces végétales potentiellement à risques.




Via Paysage reviendra par la suite par le biais d'articles sur chacun des points énumérés ci-dessus dans les mois à venir ! 
D'autres étapes seront sans doute ajoutées, alors, n'hésitez pas à revenir sur cette page autant de fois que vous en avez la possibilité !

Nota : Via Paysage assure un service d'accompagnement à la création d'entreprise et tout autre type d'organisation. Alors n'hésitez pas, visitez le site "entreprendre et territoires" !

ENQUÊTE : A PROPOS DE VIA PAYSAGE

Dans le cadre de notre volonté d'amélioration continue, pouvez-vous répondre à notre enquête en cliquant ici ?

Cette enquête de satisfaction est très rapide à remplir (cases à cocher).
En vous remerciant par avance.

L'équipe VIA PAYSAGE