lundi 23 janvier 2012

Coaching appliqué aux métiers de la création? Concrètement...


Le coaching à quoi ça sert?

Par définition, le coaching est un accompagnement visant à accélérer l'atteinte des objectifs professionnels, développer l'autonomie et l'aisance dans la prise de responsabilités, en aidant la personne coachée à :

− Prendre conscience de ses besoins, ses objectifs, ses difficultés, ses ressources,
− Trouver ses propres solutions,
− Concentrer ses efforts sur les priorités à mettre en oeuvre,
− Prendre des décisions et agir,
− Acquérir de nouvelles compétences, intégrer de nouveaux modes de fonctionnement,
− Obtenir des résultats concrets...

Comment ça se passe?

Un entretien individuel préalable d’une heure, permet de faire connaissance, le point sur la situation, évaluer les besoin en coaching ainsi que de stipuler les objectifs, le cadre et les modalités pratiques.

Un coaching consiste généralement en une série de 7 à 15 séances de 1h30, étalées sur quelques mois. Le nombre total de séances est évalué selon la problématique traitée.

À chaque séance le client définit un objectif sur lequel il souhaite avancer.
Pendant la séance, le travail consiste à faire le point sur les résultats obtenus depuis la séance précédente et donne lieu à un échange et des exercices.

À l’issue de chaque rendez-vous le client repart avec une tâche qu’il a choisi d’accomplir.

Le coach écoute, questionne et donne du feed-back, multiplie les points de vue, rend stimulant les défis à relever, donne des outils, conduit le changement, facilite l'obtention de résultats, encourage les progrès.

Illustration, en résumé, d'un accompagnement

Pierre, Architecte (10 séances d'1h30 sur 5 mois).

Défi : Travailler moins mais sur des commandes à plus forte valeur ajoutée.

Problématiques : difficulté à refuser certaines prestations, surmenage pour un résultat financier stagnant, insatisfaction sur sa qualité de vie.

Ses objectifs : dégager du temps, se consacrer aux projets à forte valeur ajoutée, apprendre à savoir dire non, se ménager, être plus présent en famille.

Au travers des échanges en séances, en prenant du recul sur son activité, Pierre constate qu'il consacre la majeure partie de son temps à de multiples projets pour des particuliers (proches, connaissances) et qu'il a besoin de temps pour se focaliser sur des projets de « grande envergure » (réponse à des appels d'offre institutionnels, entreprises...).

Pierre évoque sa tendance au perfectionnisme très chronophage (améliore sans cesse ses plans) et prend conscience que son exigence en terme de finition esthétique est supérieure à celle de ses clients. En apprenant à mieux écouter et questionner leurs besoins, il découvre que leurs attentes se situent plus en terme de délai. Il négocie avec lui-même de porter son attention à cet endroit pour un client et se trouve surpris de la satisfaction exprimée en retour.

Par un travail sur la gestion de ses priorités, Pierre décide de caler 1h hebdomadaire pour réinstaurer une organisation régulière de son emploi du temps. Il vérifie qu'il s'y tient et constate sur la durée qu'il est plus serein. En objectivant et en hiérarchisant ses valeurs (famille, qualité, équilibre, plaisir, reconnaissance), il constate que gérer ses priorités devient pus facile.

Après un training en séance, Pierre gagne en assurance et décide de refuser une nouvelle sollicitation pour laquelle il ne s'était toujours pas prononcé, il comprend qu'il a dépassé un préjugé très ancré (dire non signifie « situation conflictuelle »). Il trouve la solution de dépanner ce client en recommandant une amie architecte plus spécialisée dans les particuliers.

Encouragé par ces résultats, Pierre programme et initie la réponse à 2 appels d'offres pour des collectivités territoriales (il en décrochera un).

Afin de se sentir en cohérence avec lui-même, il réfléchit à des solutions concrètes pour déconnecter du travail et améliorer sa qualité de présence en famille. Ainsi il réaménage son bureau pour le séparer physiquement de son espace privé, ferme symboliquement son bureau à clé en fin de journée, s'offre un sas (promenade dans un parc) en fin de semaine, commence ses soirées par un temps de jeu avec ses enfants, et programme des vacances en famille.

A l'issue de l'accompagnement, Pierre se dit ravi d'avoir « dépassé ses hésitations » et d'être « enfin passé de l'intention à la réalisation ». Il a l'impression d'avoir « appris sur lui », d'avoir « déconstruit son regard », d'avoir « franchi un seuil et gagné en efficacité» et exprime le sentiment de « mieux se respecter et d'être présent pour les siens». 
Il se sent confiant à l'avenir de pouvoir préserver l'équilibre entre sa famille et son activité.

Un article de Frédéric Maillard, coach professionnel pour Via Paysage.
En savoir plus : Frédéric Maillard Conseil - www.fmconseil.eu



Vous aussi, vous êtes oppressés par votre travail, le stress se fait sentir, vous perdez le cap dans de multiples tâches quotidiennes et le résultat n'y est pas? 

N'hésitez pas, contactez l'association-réseau Via Paysage et devenez membre actif pour profiter pleinement de toute l'expérience de Frédéric Maillard par l'aide qu'il vous apportera !

Copyright : article réalisé par F. Maillard pour l'association-réseau Via Paysage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Simplicité de l'échange, fiabilité des sources d'informations et volonté de partage sont et doivent rester les principes de notre site collaboratif et participatif !

ENQUÊTE : A PROPOS DE VIA PAYSAGE

Dans le cadre de notre volonté d'amélioration continue, pouvez-vous répondre à notre enquête en cliquant ici ?

Cette enquête de satisfaction est très rapide à remplir (cases à cocher).
En vous remerciant par avance.

L'équipe VIA PAYSAGE